Dominique Sylvain

  • Une histoire sombre portée par une écriture lumineuse.Séoul, 1997. Un gangster accomplit une vengeance sanglante.Montréal, 2022. Mark, un flic d'origine coréenne, Jade et Jindo, son labrador à l'odorat affûté, spécialisé dans la détection de mémoires électroniques, enquêtent sur un réseau pédopornographique. Alors que les premiers coupables de cette sombre affaire tombent, un mystérieux tueur ensanglante l'hiver montréalais. L'homme, insaisissable, redoutable, a croupi plus de deux décennies dans une prison coréenne. À peine libéré, il monte dans un avion, destination le Québec, déterminé à prendre la revanche qu'il fomente depuis des années. Dans la ville enneigée, l'assassin poursuit son passé...Mousson froide est un roman peuplé de personnages complexes, attachants souvent, terrifiants parfois. Leurs destins se croisent, les points de vue s'entremêlent pour tisser une intrigue captivante.

  • "Pas d'erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d'analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n'a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c'est qu'il n'a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d'empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage." Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier. Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n'est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c'est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Elle a fait ses débuts dans le polar avec la parution de Baka!, son premier roman inspiré de sa vie au Japon. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture. Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola - le duo improbable qu'elle a imaginé - sont devenues des personnages culte. Son oeuvre singulière, et primée à de nombreuses reprises, est traduite dans une quinzaine de pays et est également disponible aux Éditions Points.

    Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture.Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola-le duo improbable qu'elle a imaginé-sont devenues des personnages culte.

  • " Pour Dominique Sylvain, seul compte l'art du chaos. " J.-Claude Jaillette, Marianne
    Alors qu'elle préparait un reportage sur l'adultère, Salomé Jolain, une jeune journaliste de TV24 à la renommée croissante a été sauvagement assassinée. On a retrouvé son corps dans la poubelle d'un square du 15e arrondissement de Paris, à proximité de l'hôtel de la Licorne. L'enquête est confiée au commandant Barnier, flic stoïque à la vie privée compliquée, et à son adjoint, l'énigmatique lieutenant Maze.

    Tous les proches de la jeune femme sont sur la liste des suspects, mais un nom retient toute l'attention de la Crim', celui d'Alice Kléber, la tante de la victime et créatrice du site
    lovalibi.com qui fournit aux amateurs d'aventures extraconjugales des excuses et des preuves clés en main pour justifier leurs absences.

    Un lien qui ne peut relever de la simple coïncidence...

  • À la nuit tombée, Kabukicho, sous les néons, devient le quartier le plus sulfureux de la capitale nipponne. Au coeur de ce théâtre, les faux-semblants sont rois, et l'art de séduire se paye à coup de gros billets et de coupes de champagne. Deux personnalités dominent la scène : le très élégant Yudai, dont les clientes goûtent la distinction et l'oreille attentive, et Kate Sanders, l'Anglaise fascinante, la plus recherchée des hôtesses du Club Gaïa, l'un des derniers lieux où les fidèles apprécient plus le charme et l'exquise compagnie féminine que les plaisirs charnels. Pourtant, sans prévenir, la jeune femme disparaît. Le piège de Kabukicho s'est-il refermé ? À Londres, son père reçoit sur son téléphone portable une photo oùelle apparaît, les yeux clos, suivie de ce message : « Elle dort ici. » Bouleversé, mais déterminé à retrouver sa fille, Sanders prend le premier avion pour Tokyo, où Marie, colocataire et amie de Kate, l'aidera dans sa recherche. Yamada, l'imperturbable capitaine de police du quartier de Shinjuku, mènera quant à lui l'enquête officielle. Entre mensonges et pseudo-vérités, il sera difficile de démêler les fils d'une manipulation démoniaque ; pour le plus grand plaisir du lecteur.

  • "La naissance du duo Lola Jost, ex-commissaire de police, et Ingrid Diesel, l'Américaine amoureuse de Paris. Ces deux tempéraments que rien ne prédestinait à se rencontrer forment un tandem tout en contrastes, humour et générosité.
    Grand prix des Lectrices de Elle 2006, adapté en film par Jérôme Foulon avec Muriel Robin dans le rôle de Lola et Fatou N'Diaye dans le rôle d'Ingrid.
    "

  • Le commandant Carat - un sosie de Lino Ventura - doit débusquer un meurtrier semant l'horreur dans Paris et sa banlieue. Et ce, à un moment où il peine à motiver son groupe, qui a hérité d'une nouvelle recrue, le lieutenant Franka Kehlmann, protégée de la divisionnaire.
    L'adversaire, redoutable, semble croire en la justice divine. Détail troublant : il anticipe tous les mouvements de la police. Jusqu'au jour où l'enquête bascule...

  • Un avocat influent de la Françafrique est retrouvé mort dans sa piscine, victime du supplice du pneu enflammé. Cinq ans plus tôt, l'assistant de Lola Jost, commissaire à la retraite, avait été assassiné exactement de la même façon. Persuadée que les deux affaires sont liées, Lola, accompagnée de son amie Ingrid Diesel, décide de mener sa propre enquête.

  • Une course-poursuite infernale d'Ingrid Diesel et Lola Jost dans les labyrinthes des scandales politico-judiciaires et du terrorisme international. À chaque détour de leur traque, surgissent des personnages inquiétants : anciens spécialistes du terrorisme islamique, mercenaires sadiques, hauts fonctionnaires véreux, para reconverti en serviteur modèle...
    « Avec des romans à couper le souffle, Dominique Sylvain s'impose comme la nouvelle figure de proue du polar français. » - François Busnel, L'Express

  • Ingrid Diesel ne l'a pas revu depuis plusieurs années et les nouvelles ne sont pas bonnes. Accusé d'avoir étranglé une rockeuse dans le parc Montsouris, son vieil ami Brad est activement recherché. Pas évident de se disculper quand on est bâti comme un ogre, qu'on est un Américain avec de faux papiers et qu'on fuit la police. Aidée de l'ex-commissaire Lola Jost, Ingrid parviendra-t-elle à l'innocenter ?

  • On retrouve la détective Louise Morvan. Un Stradivarius de 24.000 millions de francs a été volé. La société MDM, propriétaire de l'instrument, a engagé Louise pour le retrouver. Elle collabore avec l'OCBC (Office Central de répression du trafic des Biens Culturels) et se cache dans un appartement, juste en face de celui de Christian Donovan, un antiquaire spécialiste en instruments anciens.

  • « Elle hurla enfin. Trop court pour les voisins, suffisant pour l'enregistrement. Il plaqua sa main sur sa bouche, joua avec l'ouverture de ses doigts pour que les cris deviennent des modulations. La corde de violoncelle emprisonna le cou. Il la pénétra tout en commençant à serrer, enivré de l'odeur de sa terreur. Il serrait et desserrait en cadence, récoltant gémissements, gargouillis, et encore des mots, de pauvres mots dans cette gorge perdue, cette voix au bord de l'extinction. Voix de pythie à l'arraché. Cycle à finir. Prière à prononcer. Prière à PRONONCER ! Il relâcha sa pression un très court instant, lui murmurant dans l'oreille ce qu'il voulait qu'elle dise. Elle le dit. ? L'univers... est... une machine ! ?Répète ! ? L'univers est... une machine ! ?RÉPÈTE ! ? L'univers est une machine ! » Depuis trois ans, le commandant Alex Bruce, de la Criminelle, est sur les traces du psychopathe qui a violé et assassiné sept femmes. La connaissance presque intime qu'il a acquise des méthodes du tueur a instauré un lien entre Bruce et le meurtrier, qui a choisi son nom : il est devenu « Vox », parce que Bruce l'a baptisé Vox.

  • Seine Maritime : au cours d'une rave d'enfer organisée dans une propriété privée, on a vu deux jeunes filles sauter ensemble du haut d'une falaise. L'autopsie révèle que Katia Pachenko et Véronique Étienne étaient droguées jusqu'à l'os : cocktail détonnant d'ecstasy et de kétamine. Pour la gendarmerie de Dracheville, le suicide ne fait aucun doute. À Paris, parc Kellermann, on a retrouvé le corps d'une jeune Asiatique égorgée et vitriolée ; cachés dans la boucle de sa ceinture, trente comprimés d'ecstasy. Rien ne permet d'établir son identité... Les lieutenants N'Diop et Argenson, qui subodorent un lien entre les deux affaires, tentent de convaincre le commissaire Clémenti de rouvrir l'enquête sur l'affaire Pachenko/Étienne. En vain. C'est Louise Morvan, la privée dont on a déjà suivi les pérégrinations dans Travestis et Soeurs de sang, qui va tout faire exploser.

  • "Passage du Désir, Prix des Lectrices de ELLE Policier 2005, célébrait la naissance du duo Lola Jost, ex-commissaire de police, et Ingrid Diesel, l'Américaine amoureuse de Paris. Ces deux tempéraments que rien ne prédestinait à se rencontrer forment désormais un tandem tout en contrastes, humour et générosité.
    Ici, les deux comparses recherchent sans grande conviction Louis Manta, shampouineur du salon les Féeries de Dakar, disparu sans laisser d'adresse, au grand dam de sa patronne, la flamboyante Lady Mba... "

  • Du poison dans un verre de tequila, une signature en lettres de sang sur la cheville de la victime : le Cobra vient de frapper. D'autres meurtres vont suivre, tous liés à un même laboratoire pharmaceutique avide de profits. Le commandant Alexandre Bruce et le capitaine Martine Lewine doivent dépasser leur querelle amoureuse pour découvrir qui se cache derrière cette soif de vengeance.

  • Au 34e étage de l'Astor Maillot, Alice Bonin se prépare pour le spectacle qu'elle doit donner, tout en abusant fortement du champagne. Par la fenêtre ouverte, il lui semble voir la chanteuse dont elle est le sosie qui danse dans le ciel. Elle s'approche,

  • "« Allongée sur le dos, son corps brillait comme un astre. Ses membres en croix désignaient les quatre coins du lit. Sous la tête, le drap était imbibé de sang. Un micro de karaoké enfoncé dans la bouche répondait au vide noir qui trouait le milieu de son front.
    Il vit les photos : des polaroïds de ses portraits disposés autour du corps, tels les chiffres d'une montre.
    L'homme de Vitruve de Léonard de Vinci lui apparut, inscrit dans son cercle parfait. Un corps aux proportions divines, membres tendus vers les quatre points cardinaux. » "

  • Alors qu'elle réemménage dans la maison de son enfance, Philippine reçoit un email étrange : Geronimo n'a tué personne, mais qui a tué Geronimo? Geronimo était le surnom de son père, qui s'est suicidé vingt-quatre ans auparavant. La police ne pouvant rien faire, elle engage Louise Morvan pour débusquer l'expéditeur anonyme. Une affaire bien anodine, pourtant l'enquête tourne au cauchemar: un suspect est retrouvé mort après avoir été torturé, tandis que Louise est filée sans répit par un certain Dotko.

  • Le Roi lézard est un livre machiavélique, personne ne dit la vérité, et en cela il évoque Guerre sale (sélectionné dans les 20 meilleurs titres 2011 par la rédaction de Lire). Chaque personnage utilise les autres à des fins qui ne sont pas celles qu'il énonce. Il offre le portrait saisissant d'une capitale en pleine déconfiture ? le Paris de la fin des années 90 ? mise à mal par un assassin fou, alors que les recherches de Louise font resurgir le Paris bouillonnant, exubérant, psychédélique des années 70. Dans Le Roi lézard, Louise Morvan élucide le mystère de l'assassinat de son oncle, Julian Eden, dont elle a hérité l'agence à la fin des années 70, alors qu'elle était une toute jeune fille. Le commissaire Serge Clémenti, l'amant de Louise (cf. Soeurs de sang), a retrouvé la piste de l'inspecteur Casadès qui, en 1979, était chargé de l'enquête sur le meurtre du détective. Sans raison apparente, on lui avait retiré le dossier et il avait été rétrogradé et muté hors de Paris. Et Louise démarre sa quête douloureuse. Alors que Clémenti et ses deux lieutenants, N'Diop et Argenson, s'épuisent à débusquer le « killer des quais » qui assassine sans se lasser de malheureux SDF, la jeune femme rencontre le répugnant Casadès qui lui distille des informations au compte-gouttes, brouillant les pistes, jouant au chat et à la souris avec elle... Pour contrer son jeu pervers, Louise se coule dans le rôle qu'il veut lui faire jouer, celui de la jeune Russe, assassinée elle aussi en 1979, et dont Julian Eden aurait été follement amoureux. Si la trame, la quête de Louise dans Le Roi lézard est la même ? c'est-à-dire l'élucidation du meurtre de son oncle ? dans la version de 2012 que dans celle de 1998 (intitulée Travestis), elle offre pourtant un livre très différent, où interviennent de nouveaux personnages extraordinaires, et jusqu'à l'assassin lui-même. Il s'agit vraiment d'un livre autre qui désarçonnera, éblouira tout autant les lecteurs de la première version que les « novices ». L'auteur a eu l'idée de génie d'introduire au coeur du récit l'existence possible de bandes inédites du chanteur mythique des Doors, Jim Morrison. Les quatorze années qui séparent ces deux versions manifestent une maturité et une maîtrise époustouflantes qui démontrent qu'un véritable écrivain s'apparente à un bon vin : il se bonifie avec le temps.

  • "Louise Morvan. Profession : Détective privé.
    La « Reine Louise » abandonne son QG de la Cité des Sciences et les demis de Pépé Maurice - le patron du Clairon des copains - pour le pays du soleil levant. L'évêque Chevry-Toscan a fait appel à ses services

  • Joey n'est pas un garçon comme les autres. Toujours sur son scooter, le Leica de sa mère dans le sac, les pizzas à livrer dans le coffre, il parcourt les rues de Paris à la recherche d'« âmes perdues » à immortaliser. Un soir, sa course l'entraîne au cimetière des Batignolles. C'est là, entre deux tombes, qu'il fait La rencontre : Alice, la plus jolie fille qu'il ait jamais vue. Déjà amoureux, le jeune homme découvre vite que sa belle est en danger. Mais est-on certain de savoir qui est la proie ?

  • À l'occasion des 25 ans de la maison d'édition, les éditions Viviane Hamy vous offrent cette nouvelle signée par l'une des grandes figures du polar français, Dominique Sylvain !

  • A lawyer who specialises in French-African relations is found brutally murdered after suffering 'the torture of Father Lebrun' - a burning tyre is placed around his neck until he suffocates.

    The case is already explosive because of its connections to high-profile members of the Franco-African arms trade. But for Lola Jost, the case has a darker resonance - her much-loved assistant, a mixed race policeman named Toussaint Kidjo, was murdered in the same manner five years before - a crime that was never solved.

    Weaving in our favourite larger-than-life characters from The Dark Angel, this is a far darker story, as Lola and Ingrid become embroiled in a case that draws attention from all the wrong quarters.

  • Dominique Sylvain a su judicieusement lier, par le jeu des couleurs et des associations thématiques, des allers-retours entre les trésors lointains (des sushis-sashimis aux pâtisseries de haricots rouges, en passant par les soupes miraculeuses ou les sakés revigorants) et les souvenirs gourmands de son enfance lorraine (lapin, myrtilles, orgeat).En dialoguiste hors pair, elle nous convie à sa table avec beaucoup d'humour et de vivacité, épinglant les situations de convivialité cocasses, mettant en scène furtivement les personnages de policiers qui ont fait son succès, rêvant sur les mots et appellations de produits et de cuisine, nous faisant entendre les curiosités musicales d'un repas... Connaissant bien le Japon où elle vit depuis de nombreuses années, Dominique Sylvain sait nous raconter, d'une façon très singulière, loin des clichés sur la gastronomie nipponne, quelques curieux festins de l'empire du Soleil-Levant, des plus simples aux plus élaborés. Elle nous entraîne aussi en Afrique noire et vers des ailleurs méconnus, tels Singapour ou les petites îles de la Sonde, en Indonésie...

empty