• À Paris, dans le quartier des Batignolles, on découvre un petit vieux assassiné chez lui. Des lettres tracées dans son sang désignent le meurtrier.
    Mais Méchinet en a vu d'autres ! Assisté de Godeuil, un jeune étudiant en médecine, le policier émet quelques réserves sur cette culpabilité toute trouvée...
    Commence alors une palpitante enquête pour réfuter l'évidence : indice après indice, la vérité se fait jour, tandis que le suspect s'obstine à revendiquer le crime.

  • Chaîne de vies

    Kamash

    La vie est une chaîne dont chacun de nous est un maillon.
    En tant qu´êtres nous sommes enchaînés par les évènements qui forment notre vie. Ceux-ci peuvent parfois être éprouvants, violents, tendres, drôles et même touchants mais, liés les uns aux autres, ils ont pour point commun de former notre chaîne de vie !
     

  •  Wan est un jeune français d´origine asiatique, un peu enveloppé et lymphatique. Il est nourri aux aventures de Sherlock Holmes.
     Ted est une jeune femme menue. Experte dans les combats à mains nues, elle n´a rien à envier à Bruce Lee.
     Outre maintenir à flot leur Agence de Détectives « Wan & Ted », le duo à un autre passe-temps commun, baver devant les courbes généreuses de la blonde voisine. Habitués aux petites affaires de disparitions ou d´adultères, ils sont embauchés, cette fois-ci, pour retrouver le responsable d´un cambriolage sanglant. Toutefois, les déductions de Wan entrent en contradiction avec le témoignage du mari de la victime...
     Imaginez, un peu, l´atmosphère d´une enquête du Commissaire San Antonio menée par un « Sherlock Holmes » asiatique et une «Bruce Lee» occidentale ! Même là, vous êtes encore loin de ce que peuvent être les aventures de ces deux fins limiers.
     « Wan & Ted » s´inscrit dans la veine des polars à l´ambiance burlesque. Les deux personnages de ce roman, aussi originaux qu´attachants, vous emmèneront au bout d´une aventure littéraire hors du commun.

     

  • Décidément, le Pays catalan l´aura déprimée deux fois. Une fois en arrivant, mais, surtout, au moment de le quitter.
    Andrée-Nadine Tedorowsky alias Ted et Wan Ching Mui, deux détectives privés de la capitale ne s´attendaient pas à un tel choc en débarquant au « Centre du Monde », la gare de Perpignan, pour y enquêter sur la disparition du petit-fils de leur voisine.
    Pourtant réticente à abandonner sa mégalopole, Ted va vite être enchantée par les paysages variés et envoûtants du Pays catalan.
    Pendant que Wan va devoir jouer de ses neurones et plonger au coeur de l´histoire de la région afin de démêler l´affaire, Ted, elle, devra jouer de ses poings pour la conclure. Mais les deux amis seront-ils suffisamment performants dans leurs domaines respectifs pour mener le dossier à son terme ?
    Les aventures trépidantes des deux limiers les plus atypiques de la littérature vont vous transporter à travers l´Histoire, la géographie et les infrastructures ancestrales de la Catalogne Nord.
    Les tribulations tant humoristiques que policières du duo de héros sont aussi l´occasion, pour l´auteur, de rendre hommage aux terres si chères à son coeur.

     

  • INSPECTEUR PINSON L'Inspecteur PINSON n'est pas réputé pour sa gaieté, mais pour ses connaissances en matière de vols et autres crimes qu'il met à profit pour résoudre rapidement les énigmes auxquelles il est confronté dans son métier. Tout truand pris dans ses serres est voué à déchanter, enfermé dans une cage. Les graines de brigand n'ont qu'à bien se tenir pour ne pas tomber sur un bec et se faire voler dans les plumes par l'Inspecteur PINSON. Ce recueil est composé de quinze courtes enquêtes à picorer sans modération, bien au chaud au fond de son nid ou dans les transports en commun lors de périodes migratoires. JACQUES BELLÊME est un auteur mystérieux qui a oeuvré dans différents genres et sous une multitude de pseudonymes tels que Jules France, Roger Nivès, Henri Sevin et dont le plus connu demeure H.R. Woestyn. Critique d'art et traducteur d'une partie des oeuvres d'Edgar Allan Poe, c'est, avant tout, en tant qu'auteur de romans d'aventures et policiers publiés par les « Éditions Tallandier » et la « maison d'édition J. Ferenczi & fils », qu'il s'est fait connaître.

  • Monsieur Bréhat-Lenoir a été assassiné et une somme considérable lui a été dérobée. Son valet, Jean-Louis Guérin est accusé de l'avoir empoisonné à l'arsenic, poison qu'il a effectivement acheté peu avant le meurtre, évoquant la présence de rats envahissants. Le voisin du présumé coupable, Maximilien Heller, se retrouve mêlé à l'affaire, en qualité de témoin de la perquisition effectuée chez le prisonnier. Rapidement, il est clair pour cet homme doté d'une intelligence supérieure que le pauvre Guérin est innocent du crime dont on l'accuse... Comme Sherlock Holmes, Maximilien Heller repose ses investigations sur une logique implacable, possède un chat et abuse de l'opium. Comme lui, Heller a un confident médecin de son état, lequel se fait le rapporteur de l'enquête. Henry Cauvain ne serait donc qu'un vil plagiaire? La chronologie nous démontre le contraire : Maximilien Heller fut publié en 1871, la première aventure du personnage imaginé par Arthur Conan Doyle, Une étude en rouge, paraît quant à elle en 1887, soit seize ans plus tard...

  • Les Deux Aveux Maître Cantelme, grand notaire, raconte ses mésaventures à son cher ami Pingré, juge d'instruction. Il a été la victime d'un vol au sein même de son cabinet et le voleur n'est autre que son jeune second clerc, du moins, c'est ce que laisse présager le fait que ce dernier n'est pas venu travailler le lendemain, prétextant une maladie. Mais, si le doute était permis, sa confession lors d'un délire dû à la fièvre ne laisse plus de doute possible... sauf dans l'esprit du juge d'instruction qui fait plus confiance à son instinct qu'aux confessions...



    Paul Bourget est un écrivain et essayiste français né à Amiens en 1952 et mort en 1935. Plus connu pour ses études de moeurs, ses romans à idées et ses romans psychologiques, il s´est aussi confronté à la poésie, la pièce de théâtre et les nouvelles policières.

  • Oui et Non Un homme, dont l´agréable passe-temps est de visiter des logements afin d´imaginer la vie des anciens occupants, de s´en faire un roman mental et, parfois d´infirmer ou d´affirmer ses hypothèses en rencontrant lesdites personnes, se retrouve, un jour, dans un appartement ayant une vue directe sur un pavillon clôturé par un mur cachant le jardinet. Dès lors, le ravissement des lieux cède la place à l´irritation, à l´idée de ce jardin masqué. L´irritation se mue vite en frustration puis en obsession. Pour en savoir plus, l´homme interroge le concierge afin de savoir si le pavillon est habité. La réponse de ce dernier est laconique et bredouillante : « Oui et Non ! »...



    Jean RICHEPIN , né à Médéa en Algérie le 4 février 1849, d´un père médecin militaire, et mort à Paris le 12 décembre 1926, est un écrivain, diplômé es lettres. Plus connu pour ses chansons et ses romans, l´auteur collabore activement au journal « Gil Blas » et s´essaie également à la nouvelle.

  • « Où Toto Fouinard, aidé d´un perroquet et d´une poignée de farine, traque un criminel sur les fortifs. » Un couple massacré, leur jeune enfant gravement blessé, mais encore vivant, un perroquet abandonné, une maison - lieu du crime - fermée de l´intérieur et inaccessible à l´assassin, voilà qui serait suffisant pour inciter les autorités à faire appel à Toto Fouinard pour résoudre l´affaire. Mais Toto Fouinard est blasé et puis il préfère s´occuper des vivants que des morts. Seulement, quand un journaliste lui apprend que l´enfant vient d´échapper à une tentative de meurtre à l´hôpital, il n´en faut pas plus pour le convaincre de courir après le responsable du massacre de la « Maison Tragique ».

    />

    Jules LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu´il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l´auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l´époque. C´est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.

  • L´ATTENTAT DE LA CORNICHE Sur la route du Prado, un immeuble de trois étages s´écroule à la suite de l´explosion d´une bombe. Dans les égouts où a été posé l´engin explosif, la police découvre un corps sans vie et dans l'une de ses poches, un mot signé « Les Gangsters de la Joliette » revendiquant l´attentat. Le maire, habitant de l´immeuble visé, était-il la cible des terroristes ? Pendant que la police se démène pour trouver des indices, Marius Pégomas reçoit la visite de l´oncle du défunt. Ce dernier certifie au détective que son neveu ne peut être le coupable et lui demande de faire toute la vérité sur une histoire bien plus complexe qu´il n´y paraît.


    />



    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Marius Pégomas , le célèbre détective marseillais, est extirpé de son lit à trois heures du matin par un homme, en tenue de soirée, légèrement éméché et terriblement effrayé. Le visiteur se présente : M. Toc, courtier en bijoux. S´il réclame l´aide de Marius Pégomas , c´est qu´en rentrant chez lui, après une soirée arrosée entre amis, il a trouvé, dans son appartement, dans un fauteuil, le corps sans vie d´une jeune femme inconnue. Le détective se rend sur place, constate les faits et réclame l´aide de son ami, le docteur Mercadier. Ce dernier remarque que la jeune femme ne porte aucune trace de blessure et que le décès est probablement dû à une crise cardiaque. Mais pourquoi cette femme est-elle venue mourir chez un étranger ? Comment a-t-elle réussi à pénétrer dans des lieux fermés à clé ? C´est ce que Marius Pégomas aura à découvrir pour sortir M. Toc du pétrin.

  • LES TREIZE APACHES
    « Où Toto Fouinard sauve la vie à un apache et où douze autres tiennent la sienne entre leurs mains.»
    Alors qu'il revient de la Fête de Saint-Cloud, en passant sur le pont du même nom, Toto Fouinard est agressé par deux brigands. Dans la bagarre, il est propulsé par-dessus la rambarde du pont, entraînant dans sa chute l'un des apaches. Toto Fouinard, bonne poire, sauve son agresseur de la noyade au péril de sa vie et, en remerciements, son « assassin » lui apprend qu'une bande de voleurs appelée « Les Treize Apaches » et dirigée par le redoutable « Ferragus » en veut à sa vie et fera tout pour l'envoyer « ad patres ! ». Devant la détermination de la bande, Toto Fouinard n'aura d'autres choix que de se jeter dans la gueule du loup pour lui arracher les crocs, un à un.
    JULES LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu'il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l'auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l'époque. C'est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.



  • LE FORÇAT MARTYR
    « Où Toto Fouinard est jeté dans un puits au fond duquel il trouve la vérité.»
    Mme Mulard est une femme abattue, son fils vient de mourir subitement à l'âge de sept ans. Elle est persuadée que celui-ci a été victime d'une malédiction dont elle est responsable pour avoir, sept ans auparavant, accepté contre de l'argent de faire un faux témoignage dans une affaire d'homicide. Dans un dernier souffle, elle supplie Toto Fouinard de reprendre cette enquête vieille de sept ans afin de prouver l'innocence de l'homme qu'elle a envoyé au bagne à l'époque.
    JULES LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu'il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l'auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l'époque. C'est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.

  • Monsieur Vanloo, diamantaire, est retrouvé mort d'une balle dans la tempe, dans sa voiture stoppée sur le bord de la route. Les diamants qu'il transportait, dans le but d'une vente, ont disparu. Le dossier semble simple aux yeux du juge d'instruction, d'autant que, le chauffeur de Monsieur Vanloo - lui aussi disparu - a été aperçu prenant le train pour Paris, peu de temps après le crime. Serge Vorgan, Inspecteur-Chef de la Sûreté générale, pense que l'affaire est bien plus complexe qu'il n'y paraît et va se lancer, avec ses fidèles brigadiers, Pointillon et Labrosse, sur une tout autre piste... Gustave GAILHARD est un écrivain français mort en 1943 et membre, dès 1927, de la Société des Gens de Lettres. Directeur de Collection chez J.FERENCZI & FILS, Éditeurs à Paris, il y a également officié en tant qu'auteur, se confrontant à tous les genres de la littérature populaire : romans d'aventures, romans policiers, romans d'amour, romans de cape et d'épée... Auteur prolifique, Gustave GAILHARD laisse, derrière lui, de nombreux romans qui ont ravi des générations de lecteurs passionnés.

  • EST-IL POSSIBLE QU'UN DÉTECTIVE PUISSE ANNONCER D'AVANCE UN CRIME ET L'HEURE EXACTE OÙ IL SERA COMMIS ? TEL EST L'EXTRAORDINAIRE POINT DE DÉPART DE CE ROMAN QUI NOUS MONTRE AUX PRISES, AU COEUR MÊME DE PARIS, DEUX ÉCOLES POLICIÈRES : L'ANCIENNE ET LA MODERNE, CELLE DE LA ROUTINE ET CELLE QUI UTILISE LES DERNIÈRES DÉCOUVERTES SCIENTIFIQUES.

  • La sacoche

    Jules Lermina

    Gaston Descorval est un jeune homme de bonne nature, mais il est desservi par une forfanterie maladive. Ce trait de caractère lui vaut d'être plongé dans un dramatique dilemme, au point de faire appel à un ami d'enfance, le partenaire du grand détective Maurice Parent, afin de convier ce dernier à lui apporter son aide.

  • Le grand écrivain populaire Frédéric Orliac est retrouvé chez lui avec une balle dans la tête. Sa femme a été assassinée dans son lit à coups de marteau. Si Orliac s'en est sorti miraculeusement, il ne peut apporter beaucoup de renseignements à la justice et les soupçons vont de la femme de chambre à son amant jusqu'à, finalement, ...

  • Un étudiant nommé Beaujon est accusé d'avoir assassiné, par jalousie, un de ses camarades d'études, Defodon. Des témoins ont entendu des bruits de lutte et des cris et ils ont vu s'enfuir, en hurlant, le fameux Beaujon. De l'aveu même du présumé meurtrier, il se trouvait seul avec la victime au moment de sa mort et confesse qu'ils avaient eu, ...

  • Le clou

    Jules Lermina

    « - C'est un infâme coquin ! » Voilà qu'elle fût la première réaction de Maurice Parent, un acolyte très cher dans le jugement duquel j'avais une confiance totale, quand je lui présentais un de nos collègues de travail que j'appréciais, Charles Lambert. Pourtant, Charles Lambert était un employé modèle et un homme charmant. Bon compagnon, bon mari, ...

empty